Trois plaines principales couvent l’essentiel de la Russie: la plaine de Russie, la plaine de Sibérie occidentale et la plaine d’Asie centrale. Frontière entre l’Europe et l’Asie, les chaînes de montagnes anciennes et peu élevées de l’Oural séparent les plaines de Russie et de Sibérie occidentale.

 
 
Le plateau de Russie centrale sépare le bassin de Moscou de l’Ukraine. Le nord du pays est marqué par une abondance de lacs, de marais, de collines et de larges vallées de faible altitude. Une grande partie du pays devient marécageuse au printemps à cause du dégel très rapide. Un quart du pays se situe au dessus du cercle polaire.
 
 
Situé entre la mer Noire et la mer Caspienne, le Caucase culmine au Mont Elbrouz, à 5 642 mètres d’altitude.
 
 
Très plate et constituée de vastes étendues marécageuses, la plaine de Sibérie occidentale s’étend de l’Oural jusqu’au Ienisseï. Au sud, la plaine d’Asie centrale consiste en une vaste dépression sédimentaire. Une série de hautes chaînes de montagnes se dressent de l’Asie centrale à la façade pacifique. Le Pamir et le Tian Chan atteignent 7500 mètres, l’Altaï et le Saïan dépassent 4000 màtres et les monts Stanovoï s’approchent des 3000 mètres d’altitude. Une série de plateaux étagés s’étendent de l’Extrême-orient jusqu’à la Sibérie centrale.
 
 
C’est en Siberie et en Russie d’Extreme-Orient que se trouvent les principaux fleuves de Russie. Long de 3 680 kilometres (et de 5 642 km avec l’Irtych) et prenant sa source dans l’Altai, l’Ob est le plus long systeme de fleuves de l’Asie. Il est suivi de l’Amour, de la Schilka et de l’Onon, qui totalisent 4 400 kilometres entre le nord de la Mongolie et la cote pacifique. La Lena, la Volga (plus long fleuve d’Europe) et le Ienissei, sont les autres fleuves majeurs du pays. Le nord-ouest de la Russie comprend egalement de nombreux lacs naturels. La Mer Caspienne est la plus grande mer interieure. Les principaux lacs sont le lac Baikal, le lac Ladoga et le lac Onega.
 
 
Le pays jouit des plus riches ressources naturelles du monde, avec notamment des gisements de pétrole, de gaz naturel, de charbon et de nombreux autres produits miniers, ainsi que du bois. Toutefois, le climat, la nature des terrains et les distances contrarient l’exploitation de ces ressources.
 
 
Un climat continental rigoureux, marqué par des hivers longs et froids et des étés chauds mais courts, touche la majeure partie de la Russie. En hiver, dans les zones habitées de la Sibérie, les températures baissent jusqu’à -40°c. Toutefois, le pays dépend de différentes zones climatiques. Le climat polaire de la toundra prédomine le long de la côte de la Mer du Pôle Nord.
 
 
De la Russie européenne, au sud de Saint Petersbourg, à l’est de l’Oural, depuis la Sibérie jusqu’à l’extrême est de la Russie, le climat est subarctique. Les hivers sont froids et enneigés, les étés sont chauds. Les températures moyennes sont de 18°c mais peuvent aller dans certaines régions jusqu’à 25 à 28°c en juillet et en août. De la Mer Baltique à la Mer Noire, ainsi que dans une bande étroite de Sibérie occidentale méridionale, le climat est continental modéré. Plus au sud, la steppe couvre le tchernoziom ("terres noires", riches en humus) et les semi déserts de l’Asie centrale. Sur la côte de la Mer Noire, le climat est subtropical.
 
Similar Posts

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *